BotaniqueNourriture

Plantes sauvages comestibles : les reconnaître

Les plantes que l’on peut manger

De nombreuses plantes sauvages comestibles sont encore inconnues par de nombreuses personnes.

Ces plantes sauvages possèdent des apports essentiels au corps humain et à son bon développement. A travers cet article vous aurez la possibilité d’en découvrir un certain nombre, accessible à tous, en fonction de leur saisonnalité.

La Violette :

La violette est une plante très connue, ces petites fleurs fleurissent en automne ou printemps selon les variétés. Présentes en forêt ou dans les prairies, à l’ombre ou au soleil, peuvent être consommées régulièrement. La violette pour être servi en salade étant donné que ses feuilles et ses fleurs sont directement comestibles. Elle peut être également utilisée pour réaliser de la confiture, aromatiser le sucre, créer du sirop ou décorer les plats de la grande gastronomie.

la violette : plante sauvage comestible

Les Orties :

Souvent perçue comme étant une plante provoquant des démangeaisons à son contact. Les orties sont des plantes sauvages comestibles très ancienne pouvant être ramassée au printemps ou en automne. Grâce à ses feuilles il est possible de réaliser un certain nombre de produits transformés comestibles naturels comme du beurre, du pesto, de la soupe ou encore des tisanes grâce aux feuilles séchées au préalables.

les orties : plante sauvage comestible

Le Houblon :

Plante reconnue comme étant l’ingrédient principal de la bière, le houblon ne sert pas uniquement à la fabrication de cette boisson phare. Lors de la période estivale, les premières poussent de la plante sont très recherchées en matière de cuisine. Elles se consomment exactement comme les asperges, pouvant être servis froides ou chaudes à conditions d’être cuites au préalable.

Le houblon : plante sauvage comestible

La Pâquerette :

Fleur printanière omniprésente dans forêts et dans nos prés, la pâquerette est très riche en calcium. Les fleurs et les boutons de pâquerette se consomment aussi bien crus que cuits et sont destinés aussi bien aux plats salés et qu’aux plats sucrés. Les pâquerettes sont également utilisées à confectionner des sucreries et des friandises.

La pâquerette : plante sauvage comestible

Le Trèfle des près :

Le trèfle est connu de tous, il pousse presque partout et toute l’année. Cette plante dispose d’un goût unique qui vous surprendra, proche de celui du petit pois vert. Le trèfle des près peut être consommé cru, bouillis et même sauté. Il peut donc être mangé en salade ou servi comme accompagnement de vos plats chauds.

Le trèfle : plante sauvage comestible

Les Ronces :

Leur aspect piquant est retissant, mais ce sont bien les ronces qui produisent les mûres sauvages. Ces mûres peuvent être consommées directement sur l’arbre ou cuisinées pour réaliser des compotes, des confitures ou de la pâtisserie.

Les ronces : plante sauvage comestible

L’Asperge sauvage :

L’asperge sauvage se ramasse pendant la période printanière. Elle se développe dans les terrains secs et majoritairement dans le sud de la France. L’asperge sauvage peut être cuisinée de la même manière que les asperges pouvant être achetées directement en grande surface.

L'asperge sauvage : plante sauvage comestible

La Bardane :

Présente dans nos forêts de mars à septembre, la bardane possède un goût proche de celui de l’artichaut. Pouvant être mangée crue dans une salade, mais à condition de l’avoir pelée au préalable. La bardane peut également se consommer comme un condiment de plats chauds une fois qu’elle a été cuite.

La bardane : plante sauvage comestible

Ces plantes sauvages comestibles possèdent aussi de vertus curatives très puissantes, ainsi que éléments essentiel à notre corps humain, cliquez-ici si vous souhaitez découvrir notre article sur les plantes médicinales sauvages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *